L’entretien

L’entretien régulier du parquet, avec les produits appropriés en fonction du traitement final de ce dernier, reste le meilleur garant de la longévité, de la durabilité et du maintien de l’aspect d’origine de votre sol en bois.

Méfiez-vous du nettoyant « miracle » qui n’est souvent que de l’eau parfumée vendue à prix d’or, ou pire un détergent qui attaque votre couche de protection. L’utilisation de ce type de produits d’entretien annule souvent toute garantie auprès de votre fabricant.

Le temps de durcissement et/ou du séchage à cœur d’un nouveau traitement est d’environ 7 à 10 jours.   Pendant cette période, évitez de couvrir votre sol!   Par la suite, suivez les instructions d’entretien ci-dessous.

Après la vitrification

Pour un nettoyage courant le dépoussiérage se fait à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur. Si nécessaire, comme vous le feriez pour un carrelage, effectuez le nettoyage à l’aide d’une serpillière humide et d’eau additionnée d’un nettoyant doux à ph neutre. Occasionnellement (1 à 2 fois par an ou plus selon les besoins), application d’une couche de « régénérant » ou de « métallisant » pour renforcer la finition de votre parquet (ce produit existe en aspect mat, satin ou brillant)

Après la mise en huile

Pour un parquet qui a été (pré)-huilé en usine, nous vous conseillons de le re-huiler avant de marcher dessus. Après séchage, procédez à l’application d’un savon d’entretien. Pour un nettoyage courant le dépoussiérage se fait à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur. Régulièrement (le plus souvent possible au début, dès la fin de la période de durcissement/séchage) effectuez le nettoyage à l’aide d’une serpillière et d’eau additionnée du savon d’entretien spécial pour parquet huilé (à choisir en fonction de l’huile de départ). Il existe également dans certaines marques un savon d’entretien spécial pour parquet huilés blanc, gris ou noir. Ne jamais nettoyer un parquet huilé à l’eau claire ou avec un nettoyant non adapté !!

Après la mise en cire

Pour un nettoyage courant le dépoussiérage se fait à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur. Selon les besoins et en fonction du résultat souhaité, application d’une nouvelle couche de cire et polissage de celle-ci avec une cireuse et un coussin à lustrer.

Surveillez toujours le taux d’hygrométrie de l’air ambiant

Le bois, matériau naturel et vivant, est sensible aux taux et aux variations d’humidité de l’air ambiant. Le taux d’humidité de l’air ambiant sera le plus près possible de 50 à 60 % et la température avoisinera les 15-20°C. Nous vous conseillons donc, tant pour votre bien-être personnel que pour le comportement du parquet, de maintenir ces conditions par les moyens classiques tels que humidificateurs, chauffage conventionnel ou électrique (température relativement constante), plantes vertes régulièrement arrosées, etc…