Nos conseils pour louer et utiliser une ponceuse de parquets

Vous voulez rénover vous-même votre parquet avec du matériel professionnel ? Les Parquets Du monde met à votre disposition son service de location pour louer une ponceuse, et préparer votre plancher avant traitement.

Ce qu’il faut vérifier avant de louer une ponceuse

Vous devez tout d’abord vérifier l’ampérage de votre installation électrique. Comme vous le savez, l’utilisation de machines électriques peut exiger un ampérage particulier (parfois plus puissant). Si un équipement a un ampérage supérieur à ce que l’installation électrique peut supporter, cela fera disjoncter le compteur et vous compliquera le travail !

Pour éviter cela, nous vous invitons à vérifier soigneusement l’installation électrique d’une part et le voltage de la ponceuse que vous souhaitez louer.

Assurez-vous que le parquet pourra être poncé

Les parquets pouvant être poncés sont les parquets contrecollés et ceux en bois massif. En dehors de cela, les autres types de parquets ne peuvent pas être poncés.

La couche d’usure visible, située sous la couche de finition des lames doit être épaisse puisque le ponçage peut enlever jusqu’à environ 1 mm de bois. Si cette couche n’existe plus (parquet abîmé ou usé), les lames de parquet ne peuvent plus être poncées.

Les équipements à prévoir pour poncer votre parquet

Les câbles de ponceuses étant souvent assez courts pour éviter une détérioration accidentelle de ces derniers lors du ponçage, il vous faut prévoir des rallonges électriques sans dérouleur pour éviter le risque de surchauffe du câble.

Il existe des rallonges de 2, 5, 10 mètres qui sont généralement suffisantes avec une longueur de câble confortable pour travailler. Elles sont à choisir en fonction de la surface que vous voulez poncer. N’hésitez pas à nous demander conseil en cas de doute.
Poncer du parquet fait beaucoup de bruit et dégage de la poussière, même si toutes nos machines peuvent être équipées d’un aspirateur industriel pour récupérer la poussière de ponçage. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous équiper d’un masque FFP1 (masque de bricolage), pour éviter d’inhaler les poussières et d’un casque ou de bouchons pour vos oreilles pour vous protéger efficacement du bruit de la machine. Munissez-vous aussi de gants de bricolage adaptés pour vous protéger les mains tout au long des opérations.

Pensez à nous informer de la surface de parquet à poncer

La ponceuse étant louée avec de l’abrasif adapté pour celle-ci, nous avons besoin de connaître une estimation précise de la surface de parquet à rénover, qu’il s’agisse d’une pièce ou d’un ensemble de pièces. Cette information est primordiale, puisqu’elle nous permet une évaluation aussi juste que possible de la quantité d’abrasifs qui seront nécessaires pour votre chantier de ponçage de parquet. Cela évitera ainsi que vous ne manquiez d’abrasif avant d’avoir terminé votre ponçage, ce qui n’est jamais très agréable !

Indiquez-nous si vous devez colmater des interstices entre les lames

Certains parquets peuvent présenter des espaces entre les lames qu’il est important de colmater avec du mastic avant de poursuivre la rénovation. Pensez aussi à nous en parler, car c’est juste entre les différentes étapes du ponçage du parquet que le masticage des interstices sera effectué ! Celui-ci doit en effet sécher totalement avant de procéder au ponçage fin de finition et au traitement des lames avec les produits spécifiques.

C’est pareil si vous comptez utiliser de la pâte à bois. Une fois étalée avec une spatule, vous devrez l’a laissé durcir avant de poncer le parquet. Nous vous invitons à nous poser vos questions pour pouvoir faire les choses aussi bien que possible.

L’application d’un traitement après le ponçage

Lorsque l’on ponce du parquet, l’application d’un traitement après celui-ci est indispensable pour protéger les lames. Pensez-y lorsque vous allez louer les machines. Certaines d’entre elles sont très utiles pour appliquer plus facilement les différents produits, et encore plus si la surface à traiter est importante. Vous aurez ainsi moins de mal pour appliquer le traitement et irez aussi plus vite !

Vous allez également vider la pièce à poncer avant de louer les machines. Pour pouvoir poncer correctement, vous allez ainsi :

  • libérer totalement l’espace, en enlevant les meubles et tout ce qui se trouve dans la ou les pièces ;
  • et aspirer correctement toute la surface qui sera poncée, afin d’éviter des dégradations du matériel loué, et l’aspiration accidentelle de vis ou d’autres petits objets.

Rien ne doit dépasser du plancher avant de poncer !

Il peut arriver que des clous dépassent un peu des lames de parquet. Il est très important d’enfoncer ces derniers ou de les arracher avec une pince. En effet, vous useriez davantage d’abrasifs si ces clous étaient laissés tels quels (surconsommation avec le risque de ne pas avoir assez d’abrasifs pour travailler).

Avoir un aspirateur à disposition dans la pièce

Pour que la surface du parquet reste nette, il vous faut un aspirateur dans la pièce à poncer. Celui-ci vous permettra d’aspirer le sol après chaque passage des différents abrasifs et de conserver des lames bien dépoussiérées. A la fin du ponçage, la pièce sera de nouveau aspirée avant de passer aux étapes suivantes.

Votre véhicule doit être prêt pour le transport du matériel

Pour être efficace, prévoyez suffisamment de place dans le coffre de votre véhicule pour y entreposer facilement la ou les machines louées, les abrasifs, et tout ce dont vous aurez besoin lors de la rénovation du parquet. Louez les machines seulement lorsque la ou les pièces sont prêtes à être poncées, pas avant. Vous gagnerez aussi un temps précieux et de l’argent par rapport à la durée de la location du matériel.

Pendant le ponçage

Les astuces professionnelles qui suivent vous aideront à poncer votre parquet de manière optimale, en évitant de faire des erreurs.

Veillez à être bien éclairé pendant le ponçage

Il vous faut un bon éclairage, c’est la base pour un ponçage toujours au top ! Avoir suffisamment de lumière vous évitera ainsi de laisser des griffures de ponçage en cours de travail. Dans le cas contraire, vous ne remarqueriez pas les marques, mais celles-ci se verraient après l’application du traitement et la vitrification !

Poncer un parquet qui a été ciré

Dans le cas où le plancher a déjà été ciré auparavant, nous vous conseillons de ne poncer ce parquet qu’après avoir employé un décireur sur les lames, pour enlever toute la cire. Le bois sera alors mis à nu et fin prêt pour le ponçage.

Combien faut-il de passages de la ponceuse ?

Lorsque l’on veut poncer un parquet, plusieurs points doivent être pris en compte :

  •  l’état des lames du parquet (état correct ou mauvais état) ;
  • s’il s’agit d’un parquet neuf, brut ou ancien ;
  • et la finition éventuelle (parquet brut, vitrifié, ciré, ou encore peint).

Un parquet brut va demander généralement moins de passages de ponceuse. On utilisera ici du grain moyen à léger pour commencer.

Quand le parquet à poncer présente une finition et que son état est très bon (non abîmé), la ponceuse sera passée une première fois avec un grain plus grossier pour éliminer les résidus de traitement et entre 2 et 3 fois, afin d’obtenir un résultat correct, avec les grains 80, puis 100 et pour finir 120.

Que le parquet demande 2 ou 3 passages, vous passerez systématiquement l’aspirateur entre chaque étapes du ponçage pour éliminer toutes les poussières.

Avec un parquet présentant une finition, mais en état moins bon, il faudra utiliser un ponçage au gros grain allant de 20 à 60, pour effectuer le premier ponçage. Cela permet à la fois de rendre la surface uniforme, sans aspérités, mais aussi d’ôter la finition.

Un deuxième passage sera fait avec un grain moyen pour éliminer les griffes du premier ponçage. Ce ponçage unifie la surface des lames. Enfin, on passe la ponceuse plusieurs fois en utilisant des grains de plus en plus fin pour terminer le ponçage.

Poncez les lames de façon uniforme

Pour que le parquet ait un beau rendu après le ponçage, celui-ci doit être bien uniforme. Pour cela, vous aller poncer les lames de manière régulière, dans le sens de la lame, sans « insister » sur une zone en particulier. En effet, vous risqueriez de creuser le bois de la lame poncée et cette erreur ne serait pas rattrapable !

Optimisez l’aspiration de votre aspirateur

Sur un chantier de ponçage de parquet, il est important que l’aspiration reste toujours maximale, tout au long de celui-ci. Pour y parvenir, vous allez donc vider très régulièrement le sac de l’aspirateur de la ponceuse.

Le parquet sera alors totalement propre à la fin du ponçage, ce qui vous permettra de commencer l’application des produits de traitement.

Ce que vous devez faire avant de rendre la ponceuse

Avant de rendre tout le matériel, vous veillerez à ôter les abrasifs usagés des machines, mais aussi à vider tous les sacs d’aspiration. Vous allez aussi dépoussiérer la ou les ponceuse (s) pour qu’elles soient bien propres.

En faisant tout cela, vous éviterez de régler un forfait nettoyage pour le matériel que vous avez loué.

Venez louer votre machine

Envie d’en savoir plus ? Passez nous voir dans notre boutique ou planifiez une visite dans notre showroom situé au cœur de Bruxelles et faites-vous conseiller par l’un de nos collaborateurs spécialisés en parquets !